Section : Articles

Le Pityriasis Rosé de Gibert : une cause virale ?

Pityriasis rosea: an update with a critical appraisal of its possible herpesviral etiology.
Drago F, Broccolo F, Rebora A
J Am Acad Dermatol 2009 Aug 61(2):303-18

Le Pityriasis Rosé de Gibert est un exanthème qui guérit de lui-même; typiquement il épargne le visage, le scalp, les paumes et les plantes. L’éruption se caractérise par un médaillon initial et les lésions qui par la suite se distribuent sur le tronc en « sapin de Noël ». L’éruption se produit par petites vagues saisonnières, le plus souvent au printemps et en automne. L’affection est rarissime chez les enfants et se rapproche cliniquement alors de l’erythème périflexural asymétrique de l’enfant (APEC).

Pendant plusieurs années, on a recherché une cause infectieuse responsable et actuellement on porte une attention toute particulière pour les « human herpesvirus (HHV) 6 et 7 ». La réactivation d’un de ces virus est plausible mais doit encore être prouvée.

Le Pityriasis Rosé de Gibert fut décrit pour la première fois en 1860 par le dermatologiste français C.Gibert. La prévalence de l’affection est autrement basse et ne dépasse probablement pas 2%. La maladie est rarement transmise par contact direct interhumain. Des études supplémentaires sont nécessaires pour corréler la charge virale à la sévérité de la maladie, pour marquer le virus et étudier sa présence sur des biopsies non fixées.

No related posts.