Section : Notes de congrès/conférences

4-n-butylrésorcinol (4NB) dans le traitement des troubles de la pigmentation (Pour les Professionnels)

  • Les auteurs cherchent à mesurer l’effet du 4-n-butylresorcinol pour traiter des taches pigmentées en le comparant avec l’hydroquinone, l’arbutine et acide kojique.

Hypothèse:

  • La tyrosinase est l’enzyme produisant la mélanine.
  • De nombreuses études n’étudient la tyrosinase que dans les champignons et dans les cellules de mélanome de souris.
  • Ces substances ne sont pas forcément des inhibiteurs de la tyrosinase humaine.

Etude

  • comparaison entre l’hydroquinone, l’arbutine, l’acide kojique et le 4NB

In vitro (Résultats)

  • activité de la tyrosinase humaine (biochimiquement):
  1. l’arbutine et hydroquinone sont les moins efficaces avec une EC50 (inhibition de 50% de l’activité de la tyrosinase) atteinte avec une concentration de 1millimolaire.
  2. acide kojique 10 fois plus forst (500 microM)
  3. 4NB atteint une EC50 à une concentration de 21microM)
  • inhibition de la production de la mélanine dans des cultures de melanocytes (humaine et artificielles (Melanoderm, MatTek ®):
  1. Arbutine le mois fort EC50 à une concentration de plus de 5000 microM
  2. Acide kojique à 400 microM
  3. Hydroquinone à 40 microM
  4. 4NB à 13.5 microM
  • puis application chez 14 femmes agees de 55 à 69 ans comparant des formulations de la même marque.

Commentaires

  • L’hydroquinone est le traitement de choix des troubles de l’ hyperpigmentation (surtout pour le mélasma (chloasma, masque de grossesse).
  • Curieusement il est inefficace in vivo (il n’agirait pas en inhibant la tyrosinase selon les auteurs !)….alors qu’il est efficace in vitro dans le traitement de troubles pigmentaires quelconques (“taches de vieillesse”)
  • La partie clinique de l’étude a consisté à traiter des taches pigmentées sur les avant bras. Les différents troubles de la pigmentation ont des mécanismes physiopathologiques très différents et même si des taches des avant bras pourraient être des lentigos, il pourraient aussi être des kératoses séborrhéiques (planes, acanthosiques, hyperkératosiques), mélasma (chloasma, masque de grossesse), hyperpigmentation post-inflammatoire…
  • Il n’y a pas de compraison avec les substances in vivo ! Pourtant ces substances ont ete comparées uniquement in vitro. (in vivo=chez l’homme)
  • Source de l’information:  2012 (09) – Kolbe L. 21e congrès annuel de l’EADV (European Academy of Dermatology and Venerology) – Prague (Praha), République Tchèque (Tchéquie)(česká republika)

Category : 4-n-butylrésorcinol (4NB) dans le traitement des troubles de la pigmentation - Modifie le 09.28.2012Category : 4-n-butylresorcinol (4NB) in the treatment of pigment disorders - Modifie le 09.28.2012