Section : Avis de prise en charge

Acné Vulgaire (pour les professionnels)

L’acné est fréquente mais peut avoir un effet psychologiquement dévastateur. Il est important de consulter un dermatologue, dont le rôle est:
-de confirmer le diagnostic de l’acné vulgaire.
afin de déterminer le type d’acné: retentionnel (non inflammatoire) ou inflammatoire.
-afin de déterminer l’impact psychologique pour déterminer l’agressivité du traitement.
-de suivre la tolérance au traitement.

Lésions de l'acné rétentionnelle: comédons ouverts et fermés (points blancs et points noirs)

Lésions de l

Quelques conseils:
-laver le visage trois fois par jour. Utiliser des substances “non-comédogènes” sur le visage (indiqué sur les produits).
-Les lasers et les peelings chimiques sont inéfficaces, si il y a toujours des poussées de nouvelles lésions. Ces traitements améliorent l’apparence de l’acné mais il est recommandable si aucune nouvelle lésion fait son apparition sur une période de 6 mois alors que seul le lavage du visage est fait (pas de traitement autre). Si le patient a eu recours à l’isotrétinoïne par la bouche, le temps d’attente après l’arrêt du traitement est de un an.

Pour l’algorythme de traitement:
-Commencer par utiliser un produit pour laver le visage, tels que le triclosan, trois fois par jour.
-si l’acné est non inflammatoire (déterminé par un dermatologue), l’utilisation de peroxyde de benzoyle et/ou de trétinoïne est suffisante (les deux produits sont disponibles à des pourcentages différents). En cas d’irritation, l’adapalène peut-être utilisé à la place de la trétinoïne le soir. Alternativement l’application de trétinoïne peut être espacée. L’application locale de crèmes contenant des antibiotiques tels que l’érythromycine et la clindamycine peut être tentée.
-si l’acné est inflammatoire (déterminé par un dermatologue), ajouter des antibiotiques à prendre par la bouche comme la doxycycline, la minocycline. Si la patiente prévoit ou est enceinte, uniquement utiliser l’érythromycine.
-Si l’acné s’aggrave avec les menstruations, un gynécologue peut également être consulté pour l’introduction de contraceptifs “antiandrogène” (Diane 35-acétate de cyprotérone 2 mg, 35 mg d’éthinylestradiol).
-Si rien ne fonctionne l’isotrétinoïne par la bouche peut-etre introduite, mais sous contrôle médical strict car c’est est un tératogène. De plus, il peut avoir des effets sur l’humeur, le foie et le métabolisme lipidique. Les médicaments utilisés pour l’acné inflammatoire ne peuvent pas être associés.

Cet avis est indicatif et ne remplace pas le jugement thérapeutique effectué par un médecin de la peau.


Category : Acné - Modifie le 01.14.2011Category : acne vulgaris - Modifie le 01.14.2011Category : Traitement de l'acné - Modifie le 01.14.2011Category : treatment of acne - Modifie le 01.14.2011