Section : Avis de prise en charge

Cicatrices d’acné (pour les profesionnels)

  • La formation de cicatrices dans l’acné est le résultat de lésions initialement actives. On peut considérer deux situations:

1. soit des nouvelles lésions apparaissent
2. soit il n’y a plus de développement de lésions nouvelles et seules les cicatrices demeurent.

1. Dans cette situation, il est important de prévenir la formation de nouvelles lésions car celles-ci sont des “bombes à retardement” qui se changeront ensuite en lésions actives (boutons), pour ensuite aboutir à de nouvelles cicatrices. Dans ce cas de figure, il est important de consulter votre dermatolgiste afin de déterminer si les crèmes (antibiotiques, peroxyde de benzoyle, soufre-resorcinol, antiseptiques…) seront suffisantes ou si le recours à un comprimé d’antibiotique sera nécessaire et si vous n’y présentez pas de contre-indication.

2. Le traitement des cicatrices peut être réalisé, mais il est important de comprendre que le traitement ne cible que les cicatrices déjà former et qu’il ne permettra pas la formation de cicatrices nouvelles. Des nouvelles thérapies à base de lumière comprennent:
-lumière bleue
-laser à colorant pulsé (LCP)
-lampe flash (IPL)
-lumière rouge
Des études récentes montrent une efficacité de la thérapie photodynamique (PDT)(Riddle et al., A review of photodynamic therapy (PDT) for the treatment of acne vulgaris, J Drugs Dermatol. 2009 Nov;8(11):1010-9.).

Dans cette situation, les cicatrices seules demeurent. Il est important de déterminer le type de cicatrices afin de déterminer le traitement:

cicatrices déprimées (ice pick and et box cars)
1. injections de comblements: efficace mais temporaire
2. Laser CO2 fractionné: efficace mais effets secondaires nécessitent un retrait social de plusieurs jours. On veut dire par efficace une amélioration de 20-45%. Il est souvent difficile d’obtenir des meilleurs résultats que cela.
3. Laser fractionné non-ablatif (FRAXEL…): moins efficace mais ne nécissite que très peu de retrait social. Coûteux car nécessite souvent de multiples séances de traitement.
4. Peelings chimiques:

  • superficiels: effets temporaires
  • peelings intermédiaires: être conscient des risques d’hyperpigmentation post-inflammatoire dans les peau à phototype plus foncé (peau asiatique…).

5. IPL (lumière pulsée intense ou lampe flash): inefficace selon nous

6. sous minage: uniquement pour les chirurgiens dermatologiques ou plasticiens expérimentés.

Les cicatrices élevées et rouges (plus ou moins douloureuses)(peuvent être soit des cicatrices hypertrophiques ou des chéloïdes)(vérifiez avec votre dermatologiste):

cicatrices hypertrophiques:
1. Cryothérapie (traitement par le froid)(attention à l’hyperpigmentation post-inflammatoire).
2. Laser à colorant pulsé (LCP): pour une atténuation de la couleur rouge.

cicatrices chéloïdes
1. Injection intralésionnelle de triamcinolone
2. Chirurgical en combinaison avec la cryothérapie ou en combinaison avec crothérapie/injection intralésionelle de triamcinolone
3. Difficiles à traiter de manière générale

Aucune crème n’est vraiment efficace pour le traitement des cicatrices d’acné.
Tout traitement doit être réalisé par des personnes compétantes, de préférence par des dermatologistes ou des médecins formés ayant suffisement d’expérience.

Ces conseils sont donnés à visée informative uniquement. Ils ne remplacent aucunement les jugements diagnostics et thérapeutiques fait par un médecin dermatologiste ou expérimenté dans la prise en charge des maladies de la peau.

Contributeurs

Dr Husain Ali Mahdi Juma  (دكتورحسين علي جمعه) – dermatologist. Manama, Bahreïn


Category : acne scars - Modifie le 04.10.2011Category : cicatrices d'acné - Modifie le 04.10.2011