Section : Notes de congrès/conférences

Déformation de le main provoquée par la maladie de Hansen: la main en griffe (Claw hand)

  • La main en griffe (Claw hand) est la déformation la plus fréquente provoquée par la lèpre.
    • Elle est la conséquence de la paralysie des muscles intrinsèques de la main qui est normalement innervée par les nerfs médian et/ou ulnaire.
    • Ceci mène à l’hyperextension des articulations métacarpophalangiennes (MCP) et à la flexion des articulations interphalangiennes (IP).
  • La prise en charge consiste en la thérapie occupationnelle voire à la chirurgie reconstructive si necessaire.
  • Dans ce cas d’Indonesie, les auteurs rapportent le cas d’un homme de 32 ans avec des plaques hyperesthésiques et des lésions “à l’emporte-piece” sur les bras et les jambes.
    • Une fois diagnostiqué, il a été mis sous traitement de polychimiothérapie (MDT (multi-drug treatment)) et de rééducation.
    • La rééducation consiste en:
      • rééducation sensorielle: introduction de la main dans des objects (cercles, carrés), texture (rugueuse ou lisse) et la manipulation d’autres objects connus.
      • thérapie occupationnelle (manipuler des objets)
    • Les résultats montrent une amélioration rapportée par le patient (subjective): au jour 29 le patient rapporte une diminution de la rigidité et de la difficulté à bouger l’index de la main gauche et l’auriculaire de la main droite.

Conclusion: bien que la rééducation soit possible le mieux demeure la prévention en traitant la lèpre à ses stades précoces.

Contributeurs

Dr Christophe Hsu – dermatologue. Genève, Suisse.

Source de l’Information: Yuwita W – Claw Hand in Mild Borderline Leprosy Treated with Sensory Re-education. 2014 (4) – 21st Regional Conference of Dermatology; Danang (Vietnam)