Section : Notes de congrès/conférences

Exposition solaire et besoins en Vitamine D (Vit D) (Pour les professionnels)

L’expostion solaire est elle suffisante pour un apport adéquat quotidien en vitamine D (VitD) ?

  • L’exposition solaire excessive est dangereuse mais en 20 ans de diabolisation de l’exposition solaire, il faut savoir que le déficit en VitD mène à une maladie de l’os et à des cancers internes. Certaines sociétés nationales pour l’ostéoporose encouragent l’exposition au soleil.
  • Toutefois, il ne fait aucun doute ques les radiations par les UV mènent au vieillissement cutané et au développement de cancers cutanés.

D’où proviennent nos apports quotidiens en VitD ?

  • la source principale est le soleil.
  • une source mineure vient de l’alimentation. De nos jours, beaucoup d’aliments comme le lait, le jus d’orange sont fortifiés en VitD…

Alors quelle est le temps d’exposition et la surface que nous devrions exposer quotidiennement au soleil ?

  • D’après le Dr Horlick: ” Exposez 25% de la surface corporelle totale à 25% de la dose érythèmale minimale (DEM) deux à trois fois par semaine.”
  1. En Europe pour les phototypes I à IV, ceci correspond à 5 à 15 minutes en été et 15-60 minutes en automne.
  2. A Miami (Etats-Unis), ceci correspond à 6-7 minutes d’exposition en été et jusqu’à une heure en hiver.
  • Presque toutes les recommandations ne requièrent que quelques minutes (10 minutes) mais ces recommandations sont valables en position horizontale sans ombre pendant une journée sans nuages en plein été, avec une exposition de 25% de la surface corporelle totale exposée.
  1. Mais en réalité, nous vivons pour la majorité dans un environnement urbains (bâtiments) et passons la majorité de notre temps debout (en position verticale: l’exposition au soleil, n’y est donc que de 10% de la surface corporelle totale*)

*En position debout (verticale), seules les épaules et une très petite partie du visage captent le soleil: ça fait donc une sacré différence ! Pour des conditions climatiques et environnementales comparables, le rayonnement est trois fois moins grand. Si on y inclut l’environnement (urbain), le rayonnement est 6 fois moins grand. Il faut donc 60 minutes au moins.

Combien de temps passons nous en moyenne dehors ?

  • 1 à 2 heures.
  • Ainsi, dans les régions tempérées (comme l’Europe), les apports de VitD sont insuffisants en hiver (moins de 45 nmoles/L); adéquats en été (plus de 70nmoles/L) (bien que suboptimaux) (Pearce et al. BJD 2010)
  • Conclusion: Les recommandations des autorités de santé sont donc grossièrement insuffisantes. Ceci est d’autant plus flagrant que si entre les périodes d’exposition au soleil,  l’éviction de l’exposition solaire une protection solaire sont rigoureusement respectées.

Solutions ? (hypothèses uniquement: PAS une recommandation)

  • “en été passez deux heures par jour sur un court à jouer du Tennis”:
  1. Mais avec ce régime l’exposition aux rayons ultraviolets (UV) serait beaucoup plus importante
  2. cette exposition avec davantage de rayons de manière abrupte: ceci est un facteur de risque pour attraper une insolation (érythème solaire) (coup de soleil) et donc d’augmenter le risque futur d’avoir un mélanome.
  • “S’exposer une fois par semaine dans une cabine à UVB entre les mois de novembre et février en recevant à chaque séance un quart de la DEM (surtout pas un lit bronzant !)

Contributeurs
Dr Christophe Hsu – dermatologue. Genève, Suisse

Source de l’information: Diffey B. Sun, Vitamin D and the Skin. 19th Congress of the European Academy of Dermatology and Venereology (EADV) – Gothembourg (Göteborg), Sweden (Sverige)


Category : besoins de vitamine D - Modifie le 10.15.2010Category : exposition solaire - Modifie le 10.15.2010Category : sun exposure - Modifie le 10.15.2010Category : vitamin D requirements - Modifie le 10.15.2010