Section : Sujets dermatologiques spécialisés

La maladie de Lyme et la peau (Pour les professionnels)

  • Certaines des infections qui affectent le corps peut se manifester avec des changements cutanés. C’est ce qui arrive dans la maladie de Lyme (également appelée borréliose). La maladie de Lyme est une maladie bactérienne causée par une bactérie en forme de spirale (spirochète) nommée Borrelia burgdorferi. Ce sont des bactéries qui se trouvent souvent dans des cerfs malades. Les tiques mordent les cerfs puis la peau humaine; après quoi les bactéries se propagent dans la circulation sanguine. L’affection est typiquement attrapée en étant dans les bois de régions contaminées.
  • La chose intéressante est le fait qu’une personne avec la maladie de Lyme ne peut pas transmettre la maladie à un autre être humain. Il ou elle porte seul les conséquences (c’est donc une affection non contagieuse). Les conséquences se font sur la peau, les articulations, le cœur et des le système nerveux, causant une gêne initiale qui peut devenir grave si elle n’est pas traitée.
  • La maladie de Lyme a été signalée le plus fréquemment dans la partie nord des États-Unis, mais elle a été rapportéé dans les 50 états, ainsi qu’en Chine, en Europe, au Japon, en Australie, et des dans des parties de l’ancienne Union soviétique. Aux Etats-Unis, la maladie à été rapportée:
  1. Dans le Nord-Est des États Unis du Maine au Maryland
  2. Dans le Midwest dans le Minnesota et le Wisconsin
  3. À l’ouest dans l’Oregon et le Nord de la Californie.

Alors, comment pouvons-nous savoir si nous avons la maladie de Lyme?

  • La première réaction serait de regarder la peau, car elle constitue le point d’entrée. Après qu’une personne se fait mordre par la tique infectée, il ya parfois une éruption cutanée rougeâtre qui se propage (érythème chronique migrateur). La personne ressent également un malaise accompagné de douleurs articulaires et musculaires. Après cella la bactérie se propage dans d’autres organes.

Alors maintenant, vous voyez que la maladie de Lyme est aussi une maladie de la peau.

  • La maladie de Lyme n’est pas seulement une maladie de peau, mais une maladie systémique. Elle peut se présenter avec la peau enflammée à l’extérieur, mais à l’intérieur, elle atteint le cœur et le système nerveux. La personne peut aussi avoir des lésions nerveuses et ne peut pas sentir des choses (anesthésie), peut avoir des difficultés à se déplacer, peut avoir des articulations douloureuses et des perturbations de la conscience. Donc si vous voyez une personne à exposée aux cerfs (typiquement après une marche dans les bois d’une zone contaminée) développer une éruption cutanée, des symptômes grippaux, de douleurs au mouvements, des troubles de la sensibilité et des difficultés à se concentrer; il faut suspecter une maladie de Lyme.
  • Une autre chose que vous pouvez voir est comment l’éruption apparaît. Habituellement, le site où la peau a été mordue par l’insecte apparaît comme un anneau en expansion rouge et plat (avec une forme annulaire (en anneau)). Les médecins appellent cela “l’érythème chronique migrateur”. La rougeur se répand et souvent disparaît après environ un mois. Toutefois, quelques semaines à quelques mois après la rougeur, la personne ressent les troubles  articulaires, cardiaques et du système nerveux. La personne peut développer une insuffisance cardiaque en raison de l’inflammation dans le cœur. La personne peut également développer la paralysie de Bell, dans quel cas elle ne peut pas pas contracter les muscles sur une certaine partie du visage (en raison d’une atteinte du nerf facial). L’infection peut également affecter le cerveau, provoquant une raideur de la nuque et un état confusion (signes de méningite). De plus les articulations peuvent être tuméfiées, raides et douloureuses.

Que faire si vous soupçonnez un cas de maladie de Lyme?

  • Vous devez amener la personne chez le médecin. Le médecin peut alors faire des analyses sanguines pour confirmer le diagnostic. L’analyse de sang est faite pour vérifier hémogramme et pour noter la présence d’anticorps dans le sang contre les bactéries de Lyme (sérologies). Ces anticorps peuvent être détectés en utilisant une méthode de laboratoire appelé un test immuno-enzymatique [ELISA]). Cependant, il ya des tests qui peuvent avoir des faux positifs et de faux résultats négatifs. Actuellement, le test de confirmation qui est la plus fiable est le dosage des anticorps par test Western Blot. Des tests plus précis sont en cours de développement.
  • Une fois que le diagnostic est confirmé par le médecin, des antibiotiques sont administrés. Dans les stades précoces de la maladie de Lyme, des médicaments pris par voie orale suffisenent comme par exemple, la doxycycline (Vibramycine), amoxicilline (Amoxil), ou la céfuroxime (Ceftin). Fait à noter, la doxycycline ne doit pas être utilisée pendant la grossesse.
  • Généralement, le traitement antibiotique résout l’éruption après une à deux semaines. Plus tard, les maladies telles que maladies du système nerveux peuvent nécessiter des médicaments administrés par voie intraveineuse; des exemples sont la ceftriaxone (Rocephin) et la pénicilline G.
  • Votre médecin peut également vous donner des analgésiques. Les articulations enflées peuvent être vidées par le médecin en retirant du liquide (arthrocentèse). Une arthrocentèse est une procédure par laquelle le fluide est retiré d’une articulation à l’aide d’une aiguille une seringue dans des conditions stériles. Elle est généralement effectuée en ambulatoire dans le cabinet du médecin.
  • Pour ceux qui sont exposés à des tiques qui abritent la maladie, il est préférable que vous vous protégiez contre la maladie de Lyme. Quand vous vous baladez en forêt, vous devriez utiliser un vaporisateur insectifuge contenant du DEET (Diethyltoluamide) sur la peau exposée. Porter un pantalon long rentré dans des bottes et des manches longues. Vêtements, enfants et animaux domestiques devraient être examinés pour la présence de tiques. Les tiques peuvent être enlevées délicatement avec une pince à épiler et stockés dans un bocal pour une identification ultérieure. En rentrant, Baigner la peau et le cuir chevelu laver sont des moyens d’empêcher la piqûre par les tiques encore présents et donc la transmission de la maladie.
  • Si vous voyez que quelqu’un a été mordu par une tique qui s’est attachée à la peau pendant au moins 36 heures, vous pouvez l’envoyer consulter un médecin qui peut donner la doxycycline personne (200 mg) pour prévenir la maladie de Lyme (dose unique). Cette thérapie n’est pas recommandée si la tique présente provient d’une région où les tiques ne sont pas couramment infestés par la bactérie (Borrelia) qui provoque la maladie de Lyme. En outre, la doxycycline ne doit pas être utilisé pendant la grossesse.

Contributeurs:
Dr Christophe Hsu – dermatologue. Genève, Suisse


Category : La maladie de Lyme et la peau - Modifie le 07.1.2014Category : Lyme disease and the Skin - Modifie le 07.1.2014