Section : Avis de prise en charge

L’alopécie androgénique (androgénétique) chez les femmes (Pour les professionnels)

L’ alopécie androgénétique, puis loin derrière l’effluvium télogène sont les deux causes les plus fréquentes de perte de cheveux chez la femme.

La démarche diagnostique est la suivante:

Examen général du cuir chevelu

  1. évaluer la distribution de la perte.
  2. y a t-il des follicules pilleux?
  3. traction (est-ce que les cheveux partent facilement?).
  4. évaluer la quantité de la perte (trichogramme).
  5. éventuellement biopsie (toujours selon la ligne d’implantation des cheveux).

Examen spécifique si alopécie androgénétique

  1. Distribution de l’alopécie: masculine selon Hamilton ou féminine selon Ludwig.
  2. Sévérité: le cuir chevelu est-il visible. Si oui, 50% des cheveux ont été perdus.
  3. Exclure un effluvium télogène: test de la traction (perte de cheveux facile sur tout le cuir chevelu), perte de cheveux de plus de 100 par jour? (trichogramme).

Un mot sur l’effluvium télogène

  • Causes:
  1. déficit en fer.
  2. post-partum.
  3. dysthyroïdie.
  4. maladie chronique.
  5. infection…
  • Causes d’un déficit en fer (ferritine à moins de 30microgrammes par ml):
  1. manque d’aport.
  2. augmentation des besoins (grossesse…).
  3. malabsorption.
  4. perte sanguines (règles, saignement interne).
  • Traitement d’un déficit en fer:
  1. apport de fer quotidien de 200mg. Contrôler la ferritin après trois mois. Si celle-ci est à plus de 40micorgammes par ml, le traitement peut être arrêté. Si les niveaux de ferritine demeurent bas à deux reprises, il est préférable d’investiguer pour une cause de saignement interne.

Alopécie androgénétique

  • Diagnostic
  1. diagnostique clinique (voir examen spécifique).
  2. rechercher une hyperandrogénie si: début précoce, début rapide, signes d’hyperandrogénie (hirsutisme…), antécédants d’ovaires polykystiques…
  3. bilan hormonal: testostérone, déhydroépiandrostènedione (DHEA).
  • Traitement
  1. topique: minoxidil 2%, oestrogènes topiques, augmentation du volume des cheveux (TopSecret, Mathis-Lucerne). Le finastéride est interdit d’utilisation chez la femme.
  2. systémique: sprironolactone 50-100mg, acétate de cyprotérone.

Ces conseils sont donnés à visée informative uniquement. Ils ne remplacent aucunement les jugements diagnostics et thérapeutiques fait par un médecin dermatologiste ou expérimenté dans la prise en charge des maladies de la peau.

Source de l’information: Harms, Présentation “Trchologie”, Hôpitaux Universitaires de Genève, 2010


Category : alopécie androgénétique - Modifie le 09.15.2011Category : androgenetic alopecia - Modifie le 09.15.2011Category : androgenic alopecia - Modifie le 09.15.2011Category : effluvium télogène - Modifie le 09.15.2011Category : excessive hair loss - Modifie le 09.15.2011Category : hair loss in women - Modifie le 09.15.2011Category : male pattern hair loss - Modifie le 09.15.2011Category : perte de cheveux chez la femme - Modifie le 09.15.2011Category : perte de cheveux excessive - Modifie le 09.15.2011Category : stress and hair loss - Modifie le 09.15.2011Category : stress et perte de cheveux - Modifie le 09.15.2011Category : telogen effluvium - Modifie le 09.15.2011