Section : Notes de congrès/conférences

Le vieillissement: observations et solutions (Pour les professionnels)

“Avec l’âge, les fonctions de la peau se détériorent en raison d’altérations stucturelles et morphologiques. En particulier, des changements ont lieu au niveau de l’intégrité de la barrière cutanée, de la fonction immunitaire et du système nerveux. Ceci résulte en l’augmentation de la prévalence de certaines maladies. En raison de l’augmentation de la population âgée à l’échelle mondiale, la prise de conscience des maladies et des méthodes pour les prévenir est devenu de plus en plus important.

Bien que les mécanismes du vieillissement de la peau soient encore mal compris, de nouvelles trouvailles scientifiques au niveau génétique et suite à l’observation des syndromes progéroïdes, on a mis en évidence des altérations au niveau de la stabilité de l’ADN et de sa réparation, de la fonction mitochondriale, du cycle cellulaire, de l’apoptose, de la matrice extracellulaire, de la synthèse des lipides, de la protéolyse induite par l’ubiquitine et du métabolisme cellulaire.

La diminution physiologique du taux d’hormones a aussi été incriminée comme étant un facteur majeur dans l’initiation du vieillissement. De plus, ce déclin peut diminuer les macanismes de suppression de tumeurs et résulter en une carcinogenèse.

Une meilleure compréhension des mécanismes moléculaires du vieillissement ouvrira de nouvelles perspectives et startégies dans la prise en charge des maladies liées à l’âge.”

Changements observés lors du vieillissement

A l’histologie:

  • amincissement de l’épiderme: mène a une fragilité cutanée et un retard dans la guérison des plaies (wound healing)
  • diminution de l’activité mitotique des cellules épidermiques (diminution de la prolfération): cela mène également à un aminicissement de l’épiderme
  • applatissement des papilles épidermiques (rete ridges): mène à augmentation des érosions
  • hétérogénéité dans la distribution des mélanocytes: mène à des lentigos
  • diminution de l’épaisseur du derme et du nombre de fibroblastes
  • diminution du nombre des annexes et des follicules pilleux (poils): retard dans la réépithélialisation lors de la guiérison des plaies (wound healing)
  • diminution de la microvascularisation: troubles de la thermorégulation
  • diminution du nombre de terminaisons nerveuses libres: perte de sensibilité et altération des perceptions sensorielles (dysesthésie)

Le vieillissement peut être:

  • intrinséque et est alors influencé par des facteurs génétiques et cellulaires
  • extrinsèque et est alors influencà par la lumière (rayons ultraviolets (UV)), le tabac et des facteurs environementaux (dioxin, pollution…)

Une grande part de la compréhension du vieillissement s’est faite grace à l’observation et à l’étude des syndromes progéroïdes:

  • Syndrome de Rothmund-Thompson
  • Syndrome de Werner (Aussi appelé progérie de l’adulte)
  1. mutation du gène WRN qui code pour une enzyme appelée hélicase
  2. les hélicases sont impliquées dans la réparation de l’ADN
  • Ataxie Télangiectasique (Ataxia Telangiectasia)
  • Syndrome de Hutchinson-Gilford

Vieillissement au niveau moléculaire:

  • A. le vieillissement intrinsèque et extrinsèque mène à la génération de radicaux libres (reactive oxidative species (ROS)).
  1. Les ROS constituent un stress oxydatif qui endommage l’ADN, les membranes cellulaire et les protéines cellulaires.
  2. Les ROS stimulatent la MAP kinase, qui elle-même stimule AP-1. Ceci aboutit à la stimulation de la collagénase ce qui aboutit à la déstruction du collagène.
  3. La MAP kinase altère également la voie de signaléisation du TGF Beta. Ceci à son tour mène à une réduction de la synthèse de collagène
  4. Les ROS augmentent l’expression de NfKappaB ce qui mène a l’endommagement du collagène.
  • B. Le vieillissement extrinsèque mène à l’expression de l’élastine aboutissant à une élastose solaire

Quelles sont les solutions ?

  • Antioxydants
  1. Au niveau alimentaire: Noix de pécan, Haricots rouges, Haricots, Noix.
  2. Au niveau des vitamines: vitamine C, vitamine E, Caroténoïdes (précurseurs de la vitamine A)
  3. Au niveau botanique: Thé Vert (contient des polyphénols), Vin Rouge (contient du Resvératrol qui est un polyphénol)
  • Restriction calorique (retarde le vieillissement et aussi l’apparition de cancers)
  • Traitement Hormonal Substitutif (HRT) (Retarde le vieillissement mais augmente le risque de cancer). Une solution pourrait être de l’appliquer localement.
  • Application locale de 5-FU ou d’imiquimod

Contributeurs
Dr Christophe Hsu – dermatologue. Genève, Suisse


Source: Dr Tey Hong. Come grow old with me – Geriatric Dermatology


Category : ageing - Modifie le 07.25.2011Category : aging - Modifie le 07.25.2011Category : antioxydants - Modifie le 07.25.2011Category : beans - Modifie le 07.25.2011Category : Caroténoïdes - Modifie le 07.25.2011Category : carotenoids - Modifie le 07.25.2011Category : green tea - Modifie le 07.25.2011Category : haricots - Modifie le 07.25.2011Category : haricots rouges - Modifie le 07.25.2011Category : m - Modifie le 07.25.2011Category : mexican red bean - Modifie le 07.25.2011Category : noix - Modifie le 07.25.2011Category : progeria - Modifie le 07.25.2011Category : progérie - Modifie le 07.25.2011Category : red wine - Modifie le 07.25.2011Category : syndrome de Werner - Modifie le 07.25.2011Category : thé vert - Modifie le 07.25.2011Category : vieillissement - Modifie le 07.25.2011Category : vin rouge - Modifie le 07.25.2011Category : vitamin C - Modifie le 07.25.2011Category : vitamin E - Modifie le 07.25.2011Category : vitamine C - Modifie le 07.25.2011Category : vitamine E - Modifie le 07.25.2011Category : walnuts - Modifie le 07.25.2011Category : Werner syndrome - Modifie le 07.25.2011