Section : Dermatologie dans les maladies systémiques

Manifestations cutanées de la maladie de Crohn (Pour les professionnels)

  • La maladie inflammatoire de l’intestin (Inflammatory Bowel Disease en anglais (IBD)) peut avoir des manifestations sur la peau. La maladie de Crohn qui est une forme d’IBD peut affecter le tube digestif de la bouche à l’anus et résulte en une occlusion ainsi que des diarrhées douloureuses. Il peut aussi y avoir fièvre, constipation, perte de poids et des douleurs articulaires en raison de l’inflammation. Toutefois, les manifestations cutanées sont souvent la première manifestation avant l’atteinte interne.
  • Chez 40% des patients atteints de la maladie de Crohn, il y a des changements visibles sur la peau, en particulier près de l’anus. La peau perianale peut avoir des abcès, craquelures. Ces abcès et craquelures peuvent s’infecter ce qui peut avoir des conséquences graves comme la propagation d’infections dans le reste du corps par le sang: on appele cela septicémie. Les atteintes ne se limitent toutefois pas à la region anale; il peut y avoir des ulcères au niveau de la vulve chez la femme ou le scrotum chez l’homme.
  • Chez 8 à 10% des personnes avec la maladie de Crohn, la région de la bouche peut etre atteinte. Les gencives ainsi que les muqueuses peuvent devenir tuméfiées. La muqueuse de la bouche peut étre atteinte de plaques blanchâtres prenant un aspect en pavé. Il peut aussi y avoir des apthes et une inflammation (rouge et doulouresuse) de la muqueuse.
  • D’autres affections cutanées retrouvées lors de la maladie de Crohn incluent:
  1. pyoderma gangrenosum
  2. érythème polymorphe
  3. érythème noueux
  4. pyodermite (ou pyostmatite) végétante
  5. vasculite nécrosante des petits vaisseaux.

Discutons chacune des manifestations ci-dessous.

  • Le pyoderma gangrenosum est une forme d’ulcération qui se présente communément comme des érosions sur les jambes. Il peut commencer comme une petite élevure de la peau, voire une cloque ou pustule pour laisser place ensuite à une cassure de la peau sous la forme d’un ulcère (qui typiquement a des bords sous-minés). Cet ulcère peut être profond et peut exposer de la chair et montrer des bords violets en s’élargissant. Typiquement, des endroits de peau saine se transforment en ulcère quand ils sont pȋqués par des aiguilles (signe de pathergie). L’ulcère est très douloureux et malgré le traitement, il mettra des mois pour guérir. Les cicatrices apparaissent comme des entrelacements de travées fibreuses (aspect “en maille”).
  • L’érythème noueux est une lésion cutanée qui s’accompagne le plus souvent de fièvre (état fébrile). Ces lésions apparaissent comme des élevures rouges localisées sur les genoux et les jambes et peuvent ressembler à des cérises ou des pamplemousses. Il y a en général entre 2 et 50 lésions sur les faces antérieure et latérale des jambes, bien que les lésions puissent aussi être localisées sur les cuisses, les bras, le visage et le cou. Les lésions granduissent ensuite pour devenir chaudes et douloureuses et prennent une forme ovalaire (sur deux à plusieures semaines). Les douleurs et tuméfactions peuvent aussi étre diffuses sur toute l’étendue des jambes.
  • L’érythème polymorphe ressemble à des taches (ou macules) rouges ou roses qui peuvent devenir élevées (papules) pour s’élargir et former des plaques. Le centre de la lésion devient ensuite plus foncée et peut se transformer en cloque. La formation de ces lésions “en cible” peut se faire en 72 heures et elles peuvent se localiser sur le dos des mains, le dos des pieds. Ensuite elles peuvent s’étendre sur les membres, les coudes, les genoux, le tronc, le cou et le visage.
  • La Pyodermite-pyostomatite végétante ressemble consiste en des élevures remplies de pus localisées dans les plis cutanés: aisselles, plis inguinaux et le cuir chevelu. La peau par dessus est rouge ou brune, avec des croûtes. Des ulcères peuvent aussi être présents dans la bouche avec ou sans pus.
  • La vasculite nécrosante des petits vaisseaux est une inflammation de leur paroi qui aboutit à un saignement vers l’extérieur. Cliniquement, cela peut se manifester comme des ecchymoses violacées (ou purpura) et des ou pétéchies.

Alors, comment savoir si les manifestations cutanées sont celles de la maladie de Crohn ?

  • Consultez votre medecin qui pourra ensuite faire une biopsie de peau. Un très petit échantillon de peau est alors prélevé et examiné au microscope. La présence de granulomes non-caséux est typiquement retrouvée dans la maladie de Crohn.
  • Si votre médecin trouve ce résultat, il peut ensuite vous envoyer chez un gastroenterologue qui fera les examens nécessaires pour poser le diagnostic de maladie de Crohn.
  • En ce qui concerne le traitement de la maladie de Crohn, il faut savoir que la maladie ne peut pas être guérie entièrement et consiste surtout à en contrôler les symptômes. Les médicaments utilisés comprennent, les corticostéroïdes pris par la bouche, les anti-inflammatoires et des médicaments à action anti-inflammatoire comme l’azathioprine, la sulfasalazine et l’infliximab.

Contributeurs:

Dr Christophe Hsu – dermatologue. Genève, Suisse


Category : Manifestations cutanées de la maladie de Crohn - Modifie le 01.27.2013Category : Skin Manifestations of Crohn’s Disease - Modifie le 01.27.2013