Section : Dermatologie dans les maladies systémiques

Manifestations cutanées de l’anaphylaxie (choc anaphylactique) (Pour les professionnels)

  • L’anaphylaxie est une forme sévère de réaction allergique à certaines substances commes des aliments, des médicaments, des pȋqures d’insectes…Ces substances servent de stimulants qui attirent des anticorps particuliers, les IgE. Ces anticorps IgE sont liés à des cellules appelées mastocytes dans la peau. Ces mastocytes relâchent des substances chimiques (dont l’histamine) ce qui provoque des changements au niveau de la peau.(Réaction d’Hypersensibilité de type I).
  • Dans l’anaphylaxie sévère, il y a la présence d’urticaire dans la peau. Ceci se caractérise par des élevures rouge pâle (comme après la pȋqure par des orties). Des complications peuvent se produire rapidement (choc anaphylactique) comme une pression artérielle basse (hypotension) et une crise d’asthme. Ces deux dernières sont des raisons pour lesquelles l’anapyhlaxie (choc anaphylactique) nécessite un traitement en urgence.

Alors quelles sont les substances qui provoquent l’anaphylaxie ?

  • Ces substances peuvent être connues ou inconnues (finalement toute substance peut provoquer l’anaphylaxie). La nourriture est une cause fréquente d’anaphylaxie. Les aliments qui causent l’anaphylaxie comprennent:
  1. les cacahuètes
  2. des poissons et autres fruits de mer
  3. les noix
  4. les oeufs
  5. le lait
  6. le soya
  7. les graines de sésame
  8. le blé…
  • Les enfants sont ceux le plus souvent affectés par ces réactions alimentaires. Les enfants peuvent avoir ces réactions en mangeant, respirant ou juste en touchant ces aliments. Dans les allergies alimentaires, les réactions cutanées sont fréquentes, bien que la mort puisse (bien que rarement) survenir.
  • Les médicaments sont la seconde cause d’anaphylaxie. Les pénicillines représentent la première cause d’anaphylaxie. D’autres medicaments peuvent aussi provoquer des réactions, commes:
  1. les sulfamidés
  2. les cyclines
  3. la vancomycine
  4. les céphalosporines
  5. la ciprofloxacine
  6. l’aspirine
  7. l’ibuprofène
  8. le diclofénac
  9. le naproxène
  10. les anesthésiants
  11. les opiacés…
  • Les pȋqures d’insectes sont une autre cause d’anaphylaxie. Des pȋqures par les abeilles et les guêpes (et d’autres hyménoptères) peuvent contenir des venins qui peuvent provoquer l’anaphylaxie.
  • Il existe d’autres causes moins fréquentes comme le latex, les composants non actifs de vaccins, et de produits de contrastes en injection (pour les radiographies).

Alors comment peut-on savoir si on est atteint d’anaphylaxie ou non ?

  • Vous devez noter les signes ou symptômes que vous ressentez qui peuvent comprendre des réactions cutanées ou des difficultés à respirer après la prise d’aliments. L’anaphylaxie à la suite de la prise de médicaments ou l’injection de venins d’insectes sont souvent plus graves, car ils produisent souvent un choc hypotensif qui est une urgence médicale (choc anaphylactique). Vous devez suspecter une anaphylaxie si les éruptions cutanées arrivent 6 à 60 minutes après l’ingestion (d’un médicament, d’un aliment) ou lors de contact avec une substance allergène. Toutefois, les réactions allergiques peuvent se produire plusieurs heures voire plusieurs jours après. Si vos symptômes se produisent rapidement, vous devez vous rendre rapidement aux urgences car ceci indique souvent une progression rapide pouvant engager le pronostic vital.
  • Dans plus de 85% des cas, la peau gratte et devient rouge et/ou gonfle. Ce changement peut se produire dans toutes les parties du corps. Une chaleur peut etre ressentie localement sur la peau affectée.
  • Dans 50% des cas, il peut y avoir des difficultés à respirer (dyspnée), une sensation de serrement dans la toux, des éternuements, un toux et un gonflement des lèvres et/ou de la langue.
  • D’autres symptômes comprennent crampes musculaires, nausées, vommissements et diarhées. D’autres symtômes qui peuvent necessiter une prise en charge aux urgences comprennent: douleurs thoraciques, pouls rapide ou irrégulier, hypotension (tension arterielle basse), etat confusionnel, vertiges, étourdissements, évanouissements et tremblements.
  • Si vous avez ces signes et symptômes, rendez vous immediatement aux urgences pour une prise en charge au plus vite. Les patients avec une anaphylaxie sont stabilisés pour prévenir le choc hypotensif et de dilater les voies aériennes (pour traiter la dyspnée). Des antihistaminiques peuvent être donnés par bouche, de même que les corticoïdes, l’adrénaline et/ou d’autres médicaments. Il existe de l’adrénaline (épinephrine) à administrer soi-même prennant l’aspect d’un stylo. Ce stylo est prescrit pour les personnes ayant une histoire d’anaphylaxie. Toutefois avant de l’utiliser, demandez à voter medecin comment l’utiliser: il faut former un point autour du stylo. Enlevez le bouchon et localisez le stylo au niveau de la mi-cuisse. Posez le stylo jusqu’à que vous entendiez ou resssentiez un “click” puis laisser en place pour 10 secondes. Puis retirez le stylo et massez la region pendant quelques secondes.

NB: L’anaphylaxie n’est pas à proprement parler une allergie cutanée (Il s’agit en fait plus exactement d’une Hypersensibilité de type I), mais par souci de facilité de lecture, ce terme est quand même utilisé ici.

Contributeurs:
Dr Christophe Hsu – dermatologue. Genève, Suisse


Category : Manifestations cutanées de l'anaphylaxie (choc anaphylactique) - Modifie le 05.16.2012Category : Skin Manifestations in Anaphylaxis - Modifie le 05.16.2012