Section : Notes de congrès/conférences

Définition (D) de la dermatite atopique (DA) et mesure de son impact (I) (Pour les professionnels)

D

On appèle le sous groupe eczéma et on le divise en formes atopique et non-atopique.

L’autre sous-groupe comprend la dermatite de contact. Il est divisé en formes allergique et non-allergique. 2004

Qu’est-ce qu’une bonne définition ?:

  • Elle est validée
  • Elle peut-être répétée
  • Elle est acceptée par les autres.
  • Elle est facile à définir
  • Elle est sensée (cohérante)

Plusieurs outils diagnostics ont été utilisés pour définir la dermatite atopique (DA):

  • Le plus célèbre sont les critères de Hanifin et Rajka (H & R):
  1. 3 critères majeurs: prurit, lichénification, évolution chronique et récidivante, anamnèse familiale
  2. 3 critères mineurs: peau sèche, ichtyose…plus de 20 critères
  • Ensuite: afinement britannique des critères de H & R:
  1. Démangéaisons
  2. et trois ou plus de trois de:
  1. atteinte des plis cutanés
  2. anamnèse familale de lésions dans les plis
  3. anamnèse personnelle de peau sèche
  4. début avant l’âge de deux ans (critère non valable si début de l’affection après l’âge de 4 ans)
  • beaucoup d’autres outils diagnostics existent: “millenium criteria (IgE)”,  danois….pour conclure, un outil diagnostic commun fait défaut et jusqu’à que cela arrive, il sera difficile pour le praticien de comparer les études et de mesurer les effets d’un traitement.

I

  • Fréquence de la DA dans la population
  1. La DA est plus fréquente dans les pays riches: plus de 15% des enfants au Royaume-Uni, Finlande, Suède. Plus de 10% des enfants en Nouvelle Zélande et en Europe Centrale. Plus de 15% de la population des enfants en Nouvelle Zélande et Europe Centrale.
  2. De manière assez intéressante, il y eu une augmentation importante des cas en Asie du Sud Est alors que la prévalence était basse auparavant. La prévalence est la plus importante de manière générale dans les environnements urbains.
  3. En ce qui concerne la DA chez l’adulte: la prévalence dans la population est d’environ 10% en Europe et dans d’autres pays comme la Thaïlande.
  • La DA a un mauvais pronostic et persiste à l’âge adulte si:
  1. le début se fait tôt
  2. les signes et symptômes sont marqués…
  3. De manière générale: 40%-60% de la DA de l’enfant persiste à l’âge adulte
  4. Parmi ceux ayant eu la DA dans l’enfance, 1/4 continue à avoir un eczéma des mains à l’âge adulte
  • Coûts de la DA
  1. Dans les pays Européens, les coûts sont principalement à la charge des familles (465 millions de livres Sterling chaque année en Angleterre). Le coût contrairement à ce que l’on pourrait penser n’est pas une perte financière pour les caisses de compensation sociales.
  • Impact sur la qulité de vie (Quality of life (QoL)):
  1. augmentation de l’anxiété chez les patients atteints de DA
  2. augmentation du stress chez les patients atteints de DA
  3. prévalence de dépression plus haute au sein des patients atteints de DA
  4. éviction de certains métiers: 40% des patients atteints de DA le font

Contributeurs:
Dr Christophe Hsu – dermatologue. Genève, Suisse

Source de l’information: Flohr C. Definition and burden of AD. 19e Congres of the European Academy of Dermatology and Venereology (EADV) – Gothembourg (Göteborg), Suède (Sverige).


Category : adultes - Modifie le 10.10.2010Category : adults - Modifie le 10.10.2010Category : atopic dermatitis - Modifie le 10.10.2010Category : burden - Modifie le 10.10.2010Category : définition - Modifie le 10.10.2010Category : dermatite atopique - Modifie le 10.10.2010Category : poids émotionnel - Modifie le 10.10.2010