Section : Notes de congrès/conférences

Dépigmentation: quoi de neuf ? (Pour les professionnels)

Introduction

  • L’hydroquinone dans sa fonction de monobenzyl est toxique
  • Le Triluma ®  n’apporte rien de neuf: il est si ancien que la depigmentation en crème existe en générique et en prescription par combinaison de produits.
  • Ce qui est nouveau c’est l’ebselen ®.

Ebselen ®

  • inhibition du transfert de melanocytes
  • prouvé par cultures et HMB45(mélanine dans mélanosomes) sur melanoderm.
  • expérimentalement prouvé par traitement sur cochons d’inde pendant 12 jours en traitant les oreilles:
  • melanine quatitative par spectrophotométrie, immunohistochimie (HMB45), fontana-masson et microscopie électronique
  • 30% de diminution quantitative par rapport aux groupes contrôles
  • cultivation de mélanocytes à la base sur une membrane de mélanocytes et de kératinocytes. Dans la membrane, on voit le contact entre les mélanocytes et les kératinocytes.=résultat=inhibition de 200 à 135 du contenu des mélanosomes par l’ebselen (-30%).
  • à l’aide de la kinésine le mélanosome s’attache à l’actine=alors comment est-ce que l’ebselen fonctionne?=normalement le mélanosome est lié à l’actine pour sa migration dans le mélanocyte:
  1. Par marquage, l’HMB45 est distribué au filaments (linéaires) d’actine.
  2. L’ebselen permet au mélanosome d’être détaché de l’actine.
  3. le mélanosome est dont emprisonné dans le mélanocyte et ne peut plus être transféré aux kératinocytes avoisinants.

L’effet dépigmentant du rétinaldéhyde (ysthéal, diacnéal, diroséal, éluage):

  • étude sur mélanocytes de B16: avec une concentration égale, le rétinaldéhyde est bien plus dépigmentant que l’acide rétinoïque
  • aussi vu dans l’épiderme du cochon d’inde.
  • le rétinaldéhyde n’est pas mélanotoxique (DOPA, TUNEL non augmentation de l’apoptose, pas d’apoptose à la microscopie électronique).
  • en résumé le rétinaldehyde n’intervient pas dans la synthèse ou la maturation du mélanosome sur souris knockout CD44 an comparaison avec le retinaldehyde, il n’y a pas d’épaississement ou de dépigmentation dans CD44 knockout. Ainsi, l’effet des rétinoïdes se fait sur une action sur CD44: Role de CD44 dans la pigmentation.

Source de l’information: “HMDP visiting expert” Professeur JH Saurat -Singapour – janvier 2010


Category : dépigmentation - Modifie le 01.10.2010Category : depigmentation. traitement dépigmentants - Modifie le 01.10.2010Category : depigmenting treatments - Modifie le 01.10.2010Category : traitement de l'hyperpigmentation - Modifie le 01.10.2010Category : treatment against hyperpigmentation - Modifie le 01.10.2010