Section : Notes de congrès/conférences

L’acide hyaluronique et la peau (La dermatoporose) (Pour les professionnels)

Structure de la présentation

  1. dermatoporose
  2. acide hyaluronique
  3. hyalurosome
  4. fragments d’acide hyaluronique. les 3 types des HA utilisés dans la peau
  • 1. dermatoporose: provoquée par la perte de volume dans le derme, principalement en raison de l’absence d’acide hyaluronique. Elle se manifeste cliniquement par un amincissement de la peau et le purpura sénile de Bateman.
  • 2. acide hyaluronique
  1. consistance comme du miel
  2. constitué d’un polymère de disaccharides d’acide glucuronique et de N acétyl-glucosamine long d’environ 1 millions de kilodaltons (KD).
  3. Dérive son nom du grec: Hyalos=vitreux
  4. fonction: remplissage et hydratation
  • 3. Hyalurosome
  1. s’agit d’un mini organelle intervenant dans le métabolisme de HA
  2. deficient en fonction dans la dermatoporose
  3. constitue une cible interventionelle de modulation
  4. étapes dans la synthèse (cascade):

-starter (Hyaluronic acid fragments)

-cd44

-hyaluronate synthases

-les hyluronidases inhibent la synthèse d’acide hyaluronique par le hyalurosome

mucinose=excès de dépôt d’acide hyaluronique par un excès de la synthèse de mucines

  • 4. fragments d’acide hyaluronique:
  1. interviennent directement dans la stimulation physiologique de la synthèse d’acide hyaluronique
  2. fragmentation de l’acide hyaluroinique lors d’une inflammation; les fragments jouent alors un rôle de signalement (et non de remplissage): renouvellement, activation, angiogenèse, production de matrice extracellulaire.
  3. Stimulation locale (topique) du hyalurosome:

-dans le marché d’internet, il existe plus de 1000 produits indiquant “acide hyaluronique”, mais aucun ne stimule le hyalurosome car les molécules sont trop grandes. En pratique on distingue deux catégories d’acide hyaluronique:

-1 million de kilodaltons forme injectable (filler)(dérivé du streptoccoque in-vitro), aussi pour l’hydratation

-plus petits: c’est des fragments stimulant CD44 qui sont agissent sur le déficit en induisant la synthèse d’acide hyaluronique.

-des fragments sont de taille intermédiaire: HAFi (Hyaluronic Acid Fragments)(i=intermediate)

-les personnes jeunes (29-32 ans) ont un hyalurosome fonctionnel qui n’est donc pas modulable par HAFi alors que c’est possible chez le personne âgée (74-86 ans). Entre ces deux catégories d’âge, le résultat est plus variable.

-résultat sur l’épiderme et le derme via “hyaruronic acid-binding protein”.

  • Conclusions
  1. synthèse d’acide hyaluronique dans l’épiderme et le derme superficiel par HAFi.
  2. injection: role de remplissage de volume mais pas de signalement
  3. substance topique (crème disponible): pas de role de remplissage volumique mais de signalement dans la signalisation de cascade de fabrication de HA (via stimulation du hyalurosome). Le RAL (rétinaladehyde)  0.05% et HAFi 1% a un effet synergistique sur l’augmentation de la concentration concentration de HA dans l’épiderme et le derme (Kaya et al, JID 2006). La crème HAFi 0.1% et rétinaldéhyde 0.01% marche également.
  4. Il faudrait développer quelque chose de bon marché. Le tacrolimus marche également et en plus il est remboursée en Suisse mais il a un effet néfaste sur les niveaux sanguins.

Source de l’information: “HMDP visiting expert” Professeur JH Saurat -Singapour – janvier 2010


Category : acide hyaluronique - Modifie le 01.10.2010Category : dermatoporose - Modifie le 01.10.2010Category : dermatoporosis - Modifie le 01.10.2010Category : fragments d'acide hyaluronique - Modifie le 01.10.2010Category : hyaluronic acid - Modifie le 01.10.2010Category : hyaluronic acid fragments - Modifie le 01.10.2010