Section : Notes de congrès/conférences

Epilation au laser: une mise à jour

  • Un rappel des limitations connues
    • le résultat final sera peut-être bon mais une épilation “totale” n’est pas possible
    • c’est inefficace sur les poils de couleur blanche

 

  • Combiner le traitement médical avec le laser:
    • L’ornithine décarboxylase (eflornithine) est un traitement connu contre l’hirsutisme est est un traitement topique connu pour amincir les poils.
    • Le présentateur a cherché à évaluer l’effet dans l’étude suivante (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17270315)
      • traitement au laser alexandrite mensuellement pendant 6 mois (un côté traité avec le laser et l’eflornithine et l’autre traité avec le laser seul)
      • Résultat: avec l’eflornithine, le laser montre un meilleur resultat visible au bout de trois mois. A 6 mois, bien que la différence s’estompe visuellement, elle demeure statistiquement significative.
  • L’épilation au laser peut induire une croissance de poils.
    • Il s’agit d’un effet paradoxal
    • Le présentateur rapporte le cas d’un patient ayant effectué 7 séances de laser alexandrite (energie 23-47 J/cm2) avec le dévélopement de pillosité.
    • Commentaire: dans une étude iranienne de 2009 sur 991 patients, cet effet paradoxal fût observé dans 5,5% des cas. En combinant les resultats avec d’autres études et cas rapportés, le risque semble être d’environ 5%.
    • Solution: informer le patient de repousse paradoxale des poils.

Contributeurs

Dr Christophe Hsu – dermatologue. Genève, Suisse.
Source de l’information: Lui H. Laser Pearls. Pearls from Clinical and Investigative Dermatology. 2014 (4) – 21st Regional Conference of Dermatology; Danang (Vietnam)