Section : Notes de congrès/conférences

Hyperpigmentation causée par la bléomycine: un rappel

  • La bléomycine est un agent chimiothérapeutique généralement utilisé dans le traitement de néoplasie de tumeurs “non-solides.”
  • L’incidence de l’hyperpigmentation induite par la bléomycine concernerait 20% des personnnes prenant ce médicament.
  • Les auteurs décrivent le cas d’une femme de 23 ans atteinte d’un dysgerminome ovarien. La bléomycine fût administrée à une dose de 30mg par semaine. 4 semaines après le début du traitement, la patiente a dévéloppé une hyperpigmentation flagellée (prurigineuse et localiéee sur le tronc et les extrêmités)

A propos de l’hyperpigmentation flagellée:

  • Elle peut survenir n’importe quand entre 24 heures et 9 semaines après le début du traitement
  • La dose cumulative de bléomycine a atteint 100 à 300mg
  • Hypothèse étiologiques:
    • la peau induit des démangeaisons (grattage) et est irritée davantage par les vêtements (en raison de la toxicité médicamenteuse)
    • accumulation intracellulaire de mélanine
  • Elle disparaȋt généralement dans le 4 mois suivant l’arrêt du traitement.

Source de l’information: Cayirli M. et al. Bleomycin induced flagellate hyperpigmentation – a case report. p1411. Réunion Annuelle de l’EADV (European Academy of Dermatology and Venereology) – Istanbul, Turquie, 2-6 Octobre 2013


Category : A reminder of bleomycin-induced hyperpigmentation - Modifie le 10.4.2013Category : Hyperpigmentation causée par la bléomycine: un rappel - Modifie le 10.4.2013