Section : Notes de congrès/conférences

Naevi Mélanocytaires et mélanomes de l’ongle

Naevi Mélanocytaires et mélanomes de l’ongle

-Généralités

  • la lunule fait partie de la matrice de l’ongle et toute lésion mélanocytaire primaire implique une atteinte de la lunule
  • un épaississement longitidinal lentement progressif est un signe d’appel du mélanome (du moins il faut l’exclure)

-Signes qu’une lésion n’est pas d’origine mélanocytaire

  • des lignes arciformes blanches recouvrant des rougeurs ou une couleur pigmentée signent une cause traumatique dans 98% des cas. Cette ligne peut aussi être ressentie en la palpant lors de la rétraction de la ligne proximale
  • éclaircissement de la martie proximal de l’ongle: il ny a donc pas de lésion mélanocytaire. La ligne proximale de l’ongle peut être repoussée en arrière si cette zone n’est pas spontanément visible
  • points hémorragiques
  • coloration qui ne s’étend pas jusqu’à la bordure latérale de l’ongle

-La dermatoscopie est utile mais ne permet qu’un diagnostic correct que dans 50% des cas. Cela est tout attribuable à la détection d’un “pattern” régulier ou irrégulier.

  • “Pattern” Régulier: lignes longitudinales qui sont parallèles entre elles avec un espacement régulier entre ces lignes qui sont d’épaisseur régulières
  • “Pattern” Irrégulier: La bande comprend de multiples lignes de couleur brunes ou noires qui sont des taille et d’espacement irrégulier. Notamment, il y a une perte du parallèlisme. (Braun RP, Baran R, Le Gal FA)

-Critères pour faire une biopsie:

  • striation pigmentée évolutive (privilégier initiallement une évaluation après 3-6 mois)
  • longueur ou largeur irrégulères de ces stries pigmentées
  • atteinte du bord proximal de l’ongle (signe de Hutchinson)
  • destruction de l’ongle
  • assombrissement de la pigmentation des stries
  • bande pigmentée irrégulière qui fait son apparition entre l’âge de 40 et 60 ans
  • antécédants familaux de mélanome (controversé)

Assurez vous de prendre une biopsie suffisante afin qu’elle soit représentative et de ne pas prendre un prélèvement trop superficiel. Recevoir un rapport d’histologie d’hyperkératose peut signifier qu’on à en fait manqué la lésion et manquer le diagnostic.

Des stries longitudinales pigmentées chez les enfant sont presque toujours bénignes

-Une excision locale est souvent mieux que l’amputation. Une absence de récurrence est la norme en ligne avec un score de Breslow bas (comparable au reste du corps).

-Si il y a une dystrophie d’un seul ongle ressemblant par exemple au psoriasis ou au lichen plan (LP), il faut penser au mélanome amélanotique ou au carcinome spinocellulaire. En effet le psoriasis ungéal et le LP tendent à affecter plusieurs doigts.

Contributeurs:
Dr Christophe Hsu – dermatologue. Genève, Suisse

Source de l’information. CO9. De Berker. Hair and Nail Diseases.2011 (10) – 20e congrès annuel de l’EADV (European Academy of Dermatology and Venerology) – Lisbonne (Lisboa), Portugal