Section : Notes de congrès/conférences

Toxicité de l’Hydroquinone

On connaît des effets toxiques à court terme et à long terme
A court-terme: ochronose exogène

  • Il s’agit d’un effet secondaire possible lors d’une utilisation prolongée de l’hydroquinone, surtout lorsque les concentrations dépassent 4%.
  • Ces effets ont été aussi décrits pour le résorcinol, les phénols (comme le rhododénol) et les antimalariques oraux.
  • Elle est provoquée par l’inhibition de l’acide homogentisique par l’hydroquinone.
  • A l’histologie (microscopie), on retrouve les changements caractéristiques suivants:
    • dégénérescence du collagène
    • figures éosinophiles ressemblant à des “bananes”
    • élastose
    • incontinence pigmentaire

A long-terme: cancers

  • Chez les rats, les études rapportent une incidence plus élevée d”adénomes néphrogéniques et de tumeurs à cellules non-solides (leucémies)
  • Cet effet n’a PAS été rapporté chez l’homme
  • Comme mesure de précaution, des corps régulatoires comme l’Union Européene ont interdit l’usage de l’hydroquinone sans ordonnance. Les produits contenant l’hydroquinone doivent être prescrits par un medecin.

Source de l’information. Verma S. Hydroquinone revisited. Réunion Annuelle de l’EADV (European Academy of Dermatology and Venereology) – Istanbul, Turquie, 2-6 Octobre 2013


Category : Hydroquinone toxicity - Modifie le 10.10.2013Category : Toxicité de l'Hydroquinone - Modifie le 10.10.2013